Migration des amphibiens 2019 : une cinquième année pour une équipe toujours motivée !

2311 amphibiens dont malheureusement 961 écrasés ont été dénombrés sur les zones de l'Isle-Adam, Frouville et de l'Abbaye du Val (Mériel) entre fin février et mi-mars.

La faible pluviométrie de la deuxième partie de mars a stoppé la migration, qui notons-le avait commencé avant février pour les grenouilles de façon erratique certainement dû à un hiver peu marqué.

Retrouvez le rapport en cliquant : Rapport Migration des Amphibiens 2019

La zone de l’Abbaye du Val nous a, comme d’habitude, offert une large variété de grenouilles agiles et rousses, tritons et crapauds. Cette zone mériterait une installation de type crapauduc pour leur permettre d’entrer dans le parc de l’abbaye du Val. Une consolation face à la confirmation de notre observation de 2018 de la diminution de près de 50% de crapauds sur la zone des 3 Sources. Une conséquence directe des travaux forestiers de coupe et de stockage, certainement à cumuler avec une relative sècheresse. Nous espérons un retour des crapauds en 2020 pour enfin permettre d’équiper cette route toujours plus passante.

Côté Frouville, une meilleure organisation entre la mairie, les habitants et quelques passionnées pour fermer la route chaque soir et vérifier son respect. Année après année, nous assistons à une meilleure prise en compte et moins de barrières renversées. Néanmoins le système n’est pas idéal et de nombreux écrasements sont encore à constater. Nous espérons la pose d’un crapauduc dans un proche futur.

La mairie de Saint Prix a renouvelé l’expérience de 2018 en s’équipant d’un crapaudrome financé par le SIARE mis en place avec la collaboration de l’ONF et IASEF. Un système très efficace puisqu’il a permis d’éviter les écrasements et d’épargner 837amphibiens. Une magnifique biodiversité puisque l’on a pu noter grenouilles et crapauds mais aussi tritons, salamandres et pour la première fois des alytes accoucheurs. Notre souhait était la fermeture de cette route forestière. Souhait exaucé puisque la route est fermée depuis le 15 Août suite à un accord entre les maires concernés et l’ONF laissant cette zone à plus de tranquillité et d’espace pour les promeneurs.

Enfin, une autre activité fut celle de demander aux habitants de la Petite Plaine de laisser IASEF inspecter les regards à eau de leur logement. 75 maisons sur les 85 furent visitées suite à notre demande formulée par voie d’une affichette dans les boîtes aux lettres. Dans 35 d’entre elles, 117 amphibiens furent retirés des regards à eau (Crapauds communs : 28, Tritons palmés : 29, Tritons crêtés : 54, tritons ponctués : 6. Les amphibiens se font piégés et ne peuvent ressortir de ces trous, meurent de faim. Face à l’accueil qui nous a été réservé, nous ne pouvons que souhaiter qu’une surveillance soit réaliser par chacun d’entre eux pour sauver ces espèces protégées que nous avons encore la chance d’avoir !

Une autre action fut la pose de panneaux indiquant la migration au niveau des Trois Sources et le long de l’Abbaye du Val pour inciter les voitures à ralentir. Action que nous renouvellerons en 2020.

Merci à tous ! Venez nous rejoindre en 2020 !

Imprimer