Hibernaculum à la Rosière

Les amphibiens et les reptiles sont des animaux à sang froid, ils sont ectothermes*, leur température varie avec celle de leur environnement.

En été, les reptiles ont besoin d’emplacements dont la température leur est favorable (20 à 30°C) et en hiver d’abris hors gel.

Les amphibiens ont la peau fragile et ne supportent pas le soleil et la sécheresse. En journée, ils recherchent des endroits frais et humides. Pour hiberner, ils recherchent des abris hors gel et humides. Une partie d’entre eux quittent le site pendant la mauvaise saison et trouvent refuge dans les regards à eau du quartier du Débuché. Ils s’y retrouvent bloqués et ne peuvent plus sortir pour se reproduire au printemps.

Le gîte et le couvert, ces différents abris accueillent aussi insectes, araignées, crustacés, mollusques… Mais aussi rongeurs, musaraignes, hérissons… Ces espèces peuvent être des proies ou des prédatrices pour les amphibiens et les reptiles. Ceux sont des « mini-écosystèmes ».

Tas de feuilles et d’herbe : les végétaux en décomposition attirent limaces, cloportes, insectes, collemboles, vers, etc. Leurs prédateurs (amphibiens, reptiles) trouvent le gîte et le couvert. La chaleur provoquée par la décomposition incubera les œufs des orvets ou des couleuvres.

Tas de branchages : insectes et araignées trouvent refuge dans l’enchevêtrement des branchages. Les micro-mammifères (musaraigne, rongeurs) et les amphibiens colonisent la partie basse. Suivant la constitution du tas, des oiseaux comme le rougegorge familier peuvent y construire leur nid.

Muret ou tas de pierres : les insectes, les araignées et les lézards trouvent refuge dans la partie haute, tandis que les mollusques et les amphibiens occupent les parties basses plus humides.

 

Plaques de bois et tas de bois : les épaisses plaques de bois posées sur l’herbe ou les tas de bois conservent l’humidité du sol et offre un abri estival aux amphibiens. A terme le bois va se décomposer et attirer les insectes xylophages.

 

 

 

 

 D'autres abris plus spécifiques sont en projet soit pour l'hibernation des amphibiens, soit pour la reproduction et l'hibernation des reptiles.

 

  • Hibernaculum reptiles

    Hibernaculum reptiles

  • Hibernaculum amphibiens vue de face

    Hibernaculum amphibiens vue de face

  • Hibernaculum amphibiens vue en coupe

    Hibernaculum amphibiens vue en coupe

 

 

 

Imprimer