Forêt de Montmorency: Description

La forêt de Montmorency représente 2200 ha dont 1972 ha (http://www1.onf.fr/enforet/montmorency/@@index.html ) domaniaux principalement plantés pour des raisons historiques  à 70% de châtaigniers aujourd’hui atteints par l’encre. Elle est cernée de toute part, par un urbanisme galopant. Seuls 4 km de lisière restent en contact avec l'espace rural, sans route ni urbanisation. Cette forêt devrait devenir la première forêt du Val d’Oise à obtenir le statut de protection, statut qui protège le patrimoine  foncier de grignotage. Elle est le type même de la forêt périurbaine, visitée par 6 à 10 millions de  personnes par an.

 Elle est soumise depuis quelques années à de nombreuses coupes sanitaires destinées à éradiquer l’encre du châtaignier et est replantée majoritairement en chênes sessiles. Ce traitement brutal est largement critiqué par les usagers mais est une conséquence de son histoire, de la sylviculture pratiquée pendant de longues années amenant une baisse de la biodiversité.

 

foret-montmorency

 

Elle renferme des espaces aux potentialités biologiques exceptionnelles, telles les deux Réserves Biologiques Dirigées (RBD) des tourbières du Nid d’Aigle et de la Cailleuse, ainsi nommée pour sa température inférieure en moyenne de 3°C  à celles relevées sur les versants Est et Ouest des Sapins Brûlés.

Le peuplement forestier :

Les essences présentent en forêt domaniale de Montmorency se répartissent comme suit :

  • Châtaignier : 70 %

  • Chêne : 11%

  • Feuillus précieux : 6%

  • Hêtre : 2%

  • Résineux : 1%

  • Bouleaux et autres divers : 5%

Le dernier aménagement, dont le diagnostic n’a jamais été contesté, décrit le peuplement de la façon suivante : « 64% (en surface) des peuplements dérivent de taillis de châtaigniers ». Ces peuplements sont probablement les restes d’anciens taillis sous futaie dont les réserves de chêne ont été pillées dans la première moitié du XXe siècle puis au moment de l’acquisition de la forêt vers 1930. L’homogénéité de ces peuplements, tant du point de vue de la composition que de la classe d’âge, est à souligner. On pourrait en schématisant à peine considérer que les deux tiers de la forêt sont occupés par un même type de peuplement (même essence, même structure, même classe d’âge). »

Faune et flore

Flore

Des études conduites entre 1992 et 2008 ont montré la présence d’environ 400 espèces, une certaine richesse donc, attribuable à la diversité des milieux présents dans le massif. Celui-ci est situé sur une butte témoin du Quaternaire dont la particularité est de présenter une succession de substrats géologiques affleurants. Cette caractéristique entraîne une diversité de stations forestières, avec un panel allant de zones humides à des boisements oligotrophes acides. On trouve par exemple des espèces prairiales, des espèces caractéristiques des mares, des prairies et ourlets calcicoles, ainsi que des espèces des landes.Cette diversité a entraîné le classement de la totalité de la forêt en ZNIEFF de type 2 (« grands ensembles naturels riches et peu modifiés offrant des potentialités biologiques importantes »), et de 5 zones en ZNIEFF de type 1 (« secteur de grand intérêt biologique ou écologique) :


- ZNIEFF du vallon de la Chasse (n°110120025) ;
- ZNIEFF de la vallée du Bois Corbon (n°110120026) ;
- ZNIEFF du vallon de Montubois – tourbière de la Cailleuse (n°110120027) ;
- ZNIEFF du rû de l’étang de Chauvry (110120028) ;
- ZNIEFF de la prairie de la Platrière (n°110120064).

Osmonde royale en forêt de Montmorency

La bryoflore (mousses et lichens) est bien représentée avec 119 espèces principalement recensées dans  les tourbières de la Cailleuse et du Nid d'Aigle.

Une fougère, l’osmonde royale est présente en différents endroits.

 

La Faune

L'avifaune est bien représentée par la présence d’environ 80 espèces d'oiseaux  couvrant à la fois les nicheurs et les migrateurs, dont la présence peut être régulière ou très ponctuelle. Les amphibiens sont  bien présents comprenant  salamandre tachetée, triton palmé, triton crêté, crapaud commun, crapaud accoucheur, crapaud calamite, grenouille rousse, grenouille agile. Un programme de protection est en cours route des Parquets au niveau de l’étang Marie (lien migration). On a recensé aussi 13 espèces d'odonates (libellules), 33 espèces de lépidoptères (papillons), 5 espèces de reptiles et 16 espèces de mammifères.

  

FO-MO-carte-foret-Montmorency

Imprimer E-mail

Adresse

Centre associatif Françoise Bonn
14 rue Théodore Prévost
95290 L'ISLE ADAM

Contact

Téléphone : 07 71 17 73 91

Formulaire de contact