Non, à l'ISDI à Fontenay en Parisis

Non aux déchets, halte à la perte de biodiversité et de terres arables

Encore 16 ha de terres cultivées et de prairies disparaissant sous un million de tonnes de déchets inertes à Fontenay-En-Parisis.

Encore 16 ha de terres cultivées et de prairies disparaissant sous un million de tonnes de déchets inertes à Fontenay-En-Parisis.

Présentation du projet

Deux associations de protection de la Nature situées dans l’est du Val d’Oise : VOE « Val d’Oise Environnement » et IASEF « Initiatives et Actions pour la Sauvegarde de l’Environnement et des Forêts » ainsi que des habitants sont mobilisés pour la sauvegarde de prairies pâturées par les chevaux et de terres cultivées à Fontenay-En-Parisis. Cette zone est en effet menacée par un projet d’ISDI, c’est-à-dire un lieu d’Installation de Stockage de Déchets Inertes.

Cette ISDI, c’est à nouveau :

- le grignotage de terres arables reconnues d’une qualité remarquable contraire aux directives actuelles de zéro artificialisation,

- un nouveau dépôt de déchets dans une zone de l’ile de France qui concentre plus de 50% des capacités autorisées en Ile de France. On compte 5 ISDI à moins de 15 km du projet,

- une atteinte directe aux activités sportives et de loisirs (centre équestre, stade et centre aéré) des Fontenaysiens dont certains logent à moins de 100 m. 6 ans d’un trafic journalier de 67 camions bruyants et polluants,

- accepter un exhaussement de 13 m jouxtant le futur site classé de la butte de Chatenay,

Cette ISDI a pour but de financer sur l’exhaussement un stade équestre d’intérêt privé, lieu artificialisé, non ouvert au public excepté pendant les compétitions hippiques. Un tel projet nécessite à la fois une modification du PLU et un arrêté préfectoral d’autorisation de l’ISDI.

 

  • site actuel

    Le site actuel

  • projet

    Le projet

 

Historique du projet

En 2019, l’enquête publique de modification du PLU et la consultation publique relative à l’ISDI sont organisés conjointement.

Grâce aux associations et habitants, la commissaire enquêtrice émet un avis défavorable sur la modification du PLU et la préfecture rejette la demande d’autorisation de l’ISDI.

 Fin 2020, un 2ème projet légèrement modifié incluant un accès en sortie de la N104 est présenté en consultation publique par la préfecture . Le maire passe outre l’avis défavorable de l’enquête publique et fait voter le 7 décembre par la majorité municipale la modification du PLU.

De nouveau, les associations Val d'Oise Environnement et IASEF déposent conjointement un avis défavorable à la consultation publique portant sur l’ISDI

Début 2021 : VOE et IASEF décident de déposer un recours contre la modification n°2 du PLU au tribunal administratif de Cergy mais contre toute attente, le 14 avril un arrêté de la préfecture autorise l’ISDI nous obligeant à déposer un nouveau recours.

Pour nous aider à financer ces recours, nous lançons un nouvel appel à dons.

IASEF étant reconnue d’intérêt général, chaque don est déductible des impôts. 100 € revient à débourser 34 €.

Nous soutenir serait un exemple alors que d’autres projets tout aussi destructeurs de la terre fertile du bassin parisien voient le jour.

Merci à tous ! 

Imprimer