Le projet de port fluvial de L'Isle-Adam

Le dossier est consultable sur internet :

http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/especes-protegees-actualite-r883.html


La vigilance nous a permis de prendre connaissance du lancement de cette enquête. Aussi, IASEF formulera un avis motivé dans les délais très courts impartis.

Pour information, IASEF a, dès l'origine du projet, demandé des compensations et préconisé que le maitre d'ouvrage propose de les réaliser, en relation avec la ville, dans la future zone de biodiversité à l'amont immédiat.

Cependant, tous les avis sont importants. C’est pourquoi nous vous invitons à participer à cette enquête publique et à formuler votre avis à titre individuel. Pour tout envoi de documents relatif à cette enquête :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Information municipale novembre 2014 : extrait du Regard  n°83.


Information municipale novembre 2012 : extrait du Regard  n°79.


Le projet d'utilisation de la zone délaissée par des anciennes gravières, entre le pont du Cabouillet de la Grand Val est ancien. Il est devenu un projet précis au cours de l'année 2011 et a été présenté aux Adamois lors d'une réunion publique organisée et présidée par le Maire le 4 avril 2011, en présence de représentants des sociétés EIFFAGE et FAYOLLE, respectivement promoteur et concessionnaire du port.

port-isle-adam-vue-generale-implantationLe projet est ambitieux : il porte sur la création de 330 logements, 800 m2 de commerces, un hôtel, plus de 900 places de parking, le tout autour d'un port de pouvant recevoir plus d'une centaine de bateaux de plaisance. La communication entre le port et l'Oise est prévue au moyen d'une écluse.

Le projet est prévu pour être mené rapidement : 2011 et 2012 sont réservé aux études at aux procédures administratives ; en 2013 les travaux doivent commencer et les premières livraisons intervenir au second semestre 2014 en même temps que l'ouverture du port.

Le dossier complet de présentation est consutable sur le site internet de la ville de l'Isle Adam (document pdf).

La position de l'IASEF

L'IASEF a pris position à diverses reprises sur le projet, en ne se déclarant pas hostile au projet, mais en insistant sur plusieurs points :

  • Avant toute chose, l'IASEF considère indispensable de réaliser une étude soigneuse du milieu, pour que l'on connaisse précisément ce qui va disparaitre et par conséquent, que l'on soit en mesure de définir les mesures qui peuvent être prises en compensation;
  • en second lieu, l'IASEF propose la réalisation d'une zone de compensation. L'idée est de transférer à proximité ce qui peut l'être (tant en ce qui concerne la faune que la flore), de créer un secteur où pourrait s'établir l maximum d'éléments de la biodiversité actuellement présente sur le site du futur port.

Notre action se situe donc à plusieurs niveaux.

D'abord, nous souhaitons contribuer à l'étude du milieu. Nous avons donc réalisé des relevés, principalement ornithologiques actuellement, mais pas exclusivement, et nous avons pu mesurer assez précisément le rôle de refug que joue le site localement, mais aussi pour les oiseaux migrateurs. Nous avons également placé notre étude dans un cadre plus large, celui des miliux humides de la basse vallée de l'Oise.

Ensuite, nous souhaitons être une force de proposition, et nous avons élaboré ce qui nous semble être une zone de compensation digne de ce nom, à la hauteur des enjeux considérables de la zone.

Qu'adviendra-t'il de ces propositions ? Très clairement, la décision n'est pas de notre ressort. Nous n'avons pas en charge, comme la Mairie, l'intérêt général ; notre vocation est la défense de l'environnement. Ce que nous pouvons dire, avec la force de nos convictions, c'est que la vallée de l'Oise subit de longue date des atteintes fortes, du fait de l'urbanisation et de la pression démographique, de l'évolution du trafic fluvial et des sports nautiques. Les zones humides, dont on connait chaque jour davantage l'importance fondamentale dans la biodiversité, ne sont plus que relictuelles. Le site du port n'est pas qu'une zone humide : c'est aussi un "biocorridor", c'est à dire une zone de passage de la faune, qui inerve la forêt de l'Isle Adam et au delà. Un lotissement en cours de construction à Champage va réduire son seuil le plus étroit de près de 2/3. Le Grand Val a des projets d'extension imminents...

Bref, tout se met en place pour nous conduire au plus grand pessimisme. Pourtant, nous persistons à penser qu'un peu de volonté et d'imagination pourrait "sauver la donne". La zone de compensation est réaliste et réalisable. Dès lors, ne peut on penser que nos élus et responsable locaux voudront bien penser, avec nous, que l'intérêt général trouve son compte dans nos propositions.

Imprimer E-mail

Adresse

Centre associatif Françoise Bonn
14 rue Théodore Prévost
95290 L'ISLE ADAM

Contact

Téléphone : 07 71 17 73 91

Formulaire de contact